Développement personnel & Psychologie

Intuition, signes, audace, timing … face à nos prises de décision.

Je vous remercie pour les nombreux messages sur la page Facebook de Vie-Zen suite à mon article sur la surefficience mentale. Nombreux d’entre vous se sont ainsi reconnus et c’est autant apaisant pour vous que pour moi de poser des mots sur ces maux. La conclusion de mon dernier article vous a suggéré plutôt de vivre dans l’acceptation pour vivre aux mieux cette ébullition mentale qui nous caractérise plutôt qu’à tout prix lutter contre sa propre nature et s’exiger de faire le vide dans sa tête. Aujourd’hui le fil de ma pensée me conduira vers une autre réflexion, un autre sujet : se laisser guider ….

Les péripéties de la vie vous amèneront parfois dans des situations improbables, inattendues, violentes ou peut-être révélatrices, lumineuses et prometteuses …

Parfois votre destin vous offrira de multiples possibilités, divers chemins à emprunter ou dévier. C’est ainsi que la question de choix s’impose. Dans la vie toutes nos décisions nous appartiennent et parfois il est tellement difficile d’entreprendre des choix. Certains anticiperont sur le tracé de leur devenir et d’autres se retrouveront parfois devant le pied du mur. Au fond de nous, une voix nous susurre ce qu’il faudrait faire. Cette voix se fait-elle toujours entendre ? suivrez vous ce guide intérieur ou déciderez vous de ne pas répondre à son appel … Face à cette voix 2 options s’offriront à vous : vous déciderez de suivre le message transmis ou bien de l’ignorer et continuer dans ce chemin déjà établis… Il n’ y a point à juger sur l’option que vous jugerez utile … peut-être qu’il y aura aussi la notion de temps qui prédominera face à vos interrogations. Ce n’est peut-être pas le bon moment, vous n’êtes pas encore prêt. Et la notion d‘audace entrera aussi en compte … vous n’aurez pas encore trouvé le courage ou la force d’entreprendre une décision …

Combien d’entre nous se diront : je l’ai toujours su au fond de moi … j’en avais l’intuition … je savais que j’empruntais le mauvais chemin … Et là encore ne nous blâmons pas ! nous avons pu opérer certains choix à l’encontre de nos désirs les plus profonds car là encore nous avions des enseignements à en tirer. Nous nous imposerons parfois des situations complexes où nous devinions qu’elle ne nous seraient pas profitable et pourtant … nous avons foncé avec imprudence. Des proches vous auront même prévenu dans quel « guêpier » vous alliez vous introduire ? et alors ? vous n’êtes pas pour autant « maso » vous aviez simplement besoin de réaliser votre propre expérience. Vous aviez aussi peut-être besoin d’appuyer là ou ça faisait mal pour comprendre. Se piquer une nouvelle fois pour ainsi enfin réagir et réaliser qu’il pourrait exister également une autre issue … L’humain à besoin de se confronter à ses propres peurs. Ne dit-on pas d’un enfant que face à un interdit il voudra s’y frotter. C’est l’expérience de la vie. Et un jour l’Humain en deviendra plus sage et aura compris ce qui est bon pour lui et ce qui est désormais à fuir ou laisser de coté. La vie pourra à certains moments vous faciliter la tâche. Vous n’aurez opéré aucun changement, pris aucune décision et c’est le destin qui s’en chargera … Il vous mettra devant le pied du mur vous imposant de prendre une décision ou prendra la décision à votre place …

Alors face à tous ces constats que j’observe aussi bien dans ma vie que chez mes proches je me suis longtemps interrogée sur ces choix que nous entreprenons. Qu’il soit professionnel ou personnel, ont-ils un fil conducteur ? ne nous amènent-ils pas finalement vers notre destinée. D’autres vérités pourront aussi se révéler, nous réaliserons parfois que nous sommes ancrés dans certains schémas répétitifs. Alors tous ces questionnements m’amèneront à conclure et j’en suis convaincue : que rien n’arrive par hasard. Le destin est-il déjà écrit ? je me pose souvent la question. J’ai le doux sentiment que l’univers met en place de nombreuses choses pour nous guider tout au long de notre vie ! C’est ainsi que depuis de nombreux mois je deviens de plus en plus réceptive aux signaux, aux ressentis, aux évènements qui commencent mal et qui ne présagent rien de bon …

S’ouvrir tout simplement c’est comme sortir de sa coquille. Aller à la rencontre de soi même, comprendre que l’on existe. Éveiller ses sens et réaliser que votre nez n’est pas là que pour respirer mais aussi apprécier enfin ce sentiment de vie. Comprendre que ses yeux sont là pour observer et non juste regarder, le goût pour savourer et non juste goûter. Ses oreilles pour écouter et non juste entendre. Et nos mains pour ressentir et non juste prendre un objet. Et quand on aura compris cela et réaliser que l’on peut s’émerveiller, ressentir et s’émouvoir juste à travers nos sens, peut-être que vous vous découvrirez votre 6 ème sens : l’intuition …

Suivre votre intuition cette petite voix intérieure bénéfique pour vous. Personne ne sait mieux que vous même ! ce qui est bon pour vous ou non. Nous aimons prendre conseil auprès de notre entourage. C’est rassurant d’avoir une écoute, de prendre la mesure de leurs avis et ressentis. Mais pourquoi ne pas faire confiance à votre intuition ? Reprenez confiance en vous car vous le savez !! vous n’avez pas besoin des autres. Et j’aime à mettre en garde de cela car ces personnes qui gravitent autour de vous n’ont pas le même vécu, la même analyse et perception d’une situation qui vous concerne. Auront-elles autant de bienveillance à votre égard pour vous suggérer de prendre telle ou telle décision ? N’oubliez pas que tout acte aura des conséquences et ce ne sont pas ces personnes qui vivront l’impact de vos décisions. Vous êtes le seul maitre à bord de votre Navire, « maitre de mon destin et capitaine de mon âme » (petit poème Invictus de Ernest Henley que j’aime tant) Cette maxime qui reste ma conviction profonde pourrait être amené à évoluer. C’est en effet paradoxal mais cette notion du destin déjà écrit me taraude et là je m’interroge de plus en plus face à ces 2 alternatives. Suis je maître de mon destin ? ou quoi qu’il se passe tout est écrit ??

Observer les signes de la vie. Il s’en est passé cette année dans ma vie des évènements … et certains qui resteront secrets mais qui je peux vous le dire m’ont amené à avoir une plus grande conscience ouverte. Je n’ai point écouté les signes qui s’offraient à moi pour m’avertir et je me suis ainsi retrouvé devant le pied du mur. Je n’ai pu choisir et le destin s’en est chargé pour moi. Je me suis prise une sacré « claque », qui m’a anéantie mais j’ai en quelque sorte compris son enseignement … De ce fait j’ai appris à mieux accueillir ces signes évocateurs ou alertes (appelez les comme vous le souhaitez) sur ce qui se passait autour de moi, ces signaux que l’univers vous envoient. Finalement il suffit de les décrypter et se laisser guider. Rien n’arrive par hasard c’est une vérité absolue pour ma part et je vous l’avais déjà évoqué dans mon article les 4 lois de la spiritualité en Inde. Les personnes qui rentrent dans vos vies ou en repartent sont là pour vous transmettre, guider ou vous apporter. Vous apporter … que ce soit un enseignement, une prise de conscience d’une réalité, une relation forte à vivre en amitié ou en amour, une autre façon de voir les choses etc etc …. Les évènements qui ne se passent pas comme vous le voudriez sont peut-être aussi le présage qu’il y a quelque chose de mieux qui vous attend. Des situations malheureuses comme une alerte pour changer quelque chose en vous ou de laisser partir cette situation révolue. Alors il ne s’agit pas de voir des signes de partout mais juste être plus éveillée au déroulement des choses dans certaines circonstances. Finalement la vie c’est comme une pièce de théâtre chacun joue sa partition entre en scène et se retire.

J‘ai souvent suivi mon intuition … Et même si cette année j’ai ignoré ma voix intérieure qui m’avait alerté sur une certaine situation je me voue à penser que si je ne l’ai point écouté à ce moment c’est que mon destin devait m’amener à cela. Alors je pourrais aussi voire les choses d’un autre angle : si je l’avais entendu où en serais je maintenant ? sur un autre chemin. Et pourtant ce chemin actuel me correspond plus que celui d’avant en réalité. Alors finalement qu’on suive ou non notre guide intérieur, notre destinée est peut-être déjà écrite. Et là ca contredit ma croyance profonde : d’être maître de son destin. Souvent vous réfléchirez « et si j’avais agis ainsi que ce serait-il passé  » et on se refait le film de l’histoire, on voudrait parfois réécrire le scénario. Mais à quoi bon ? Si c’est arrivé ainsi c’est que ça devait se passer ainsi. L’issue sera peut-être favorable et elle vous en sera profitable ou alors elle vous conduira à une situation pire. Mais est-elle vraiment pire ? non car elle vous aura appris … Et j’aime cette citation : « la chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester où on est tombé ». A méditer …

Et si vous avez appréciez cet article n’hésitez pas à le partager !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s